Crimes et châtiment des Ceausescu

Les années de misère ont fait croire que le mal était normal, qu’il était normal d’avoir peur, qu’il était normal de faire la queue la nuit pour des os ou des griffes de poulet, qu’il était normal d’avoir froid à la maison, qu’il était normal de vivre dans un état policier. Tout ça était devenu normal. La démagogie était normale. La schizophrénie était normale. La duplicité était normale.

Octavian Paler

Le jour de Noël 1989, l’univers fantastique dans lequel vivaient Nicolae et Elena Ceausescu depuis 25 ans achevait de se désagréger sous leurs pieds.

Au terme de quatre jours de cavale et d’un procès sommaire, leur châtiment serait diffusé sur toutes les télés du monde.

Continuer de lire « Crimes et châtiment des Ceausescu »

Dahlia noire

Le tragique destin d’Elizabeth Short, surnommée la Dahlia noire, a marqué les esprits. Peut-on encore espérer résoudre l’énigme de son meurtre? Beaucoup d’encre a coulé et beaucoup de mots ont été prononcés dans l’effort pour comprendre ce qui est arrivé à cette jeune femme de 22 ans entre le 14 et le 15 janvier 1947.

Continuer de lire « Dahlia noire »

À l’origine du syndrome de Stockholm

Un jour d’août 1973, Jan Erik Olsson fait irruption dans une banque suédoise et prend 3 jeunes femmes en otage.

S’ensuit un siège de 6 jours dont l’étonnant dénouement a permis au psychiatre Nils Bejerot d’identifier et de décrire un phénomène psychique particulier: le syndrome de Stockholm.

Continuer de lire « À l’origine du syndrome de Stockholm »

À propos du petit Gregory

La mort d’un enfant est toujours une terrible catastrophe.

Lorsqu’il s’agit d’un meurtre, les mots manquent.

C’est peut-être pour cette raison, le manque de mots, que la presse se précipite, que la rumeur se répand, que les foules se massent. On veut voir, on veut savoir, on exige que des têtes tombent.

Ce phénomène est à l’origine du fiasco judiciaire français dans la tristement célèbre affaire du petit Gregory.

Continuer de lire « À propos du petit Gregory »