Pour réintroduire le narcissisme (4)

« […] quand une personne expertisée nous raconte sa vie, elle nous livre son « roman familial » au sens freudien de l’expression. Les personnages décrits sont des représentations, des « imagos ». Ils peuvent être très ressemblants aux originaux, ils peuvent également être très dissemblables, modifiés qu’ils sont par des projections du sujet qui appréhende la réalité externe à travers le prisme déformant de son monde interne. De ce fait, le travail de l’expert sera en partie une interprétation d’interprétation de son expertisé. Quand le sujet en question a tendance à travestir les faits, ce travail devient un exercice de funambule. Quand dit-il la vérité? Où se situe-t-il? Quelle vérité fait-il passer à travers ses « mensonges »? »

Daniel Settelen et Denis Toutenu

Musique: Zelig, bande annonce

Évoqués durant le podcast:

Settelen, D., Toutenu, D. (2003). Affaire Romand: Le narcissisme criminel. Approche psychologique. Paris, L’Harmattan.

Chapellon, S. (2020). Jean-Claude Romand, empereur du faux ou esclave de ses adeptes ? Filigrane, 29 (2), 11–28. https://doi.org/10.7202/1077168ar

De Mijolla-Mellor, S. (2004). Le crime d’amour-propre, Association Recherches en Psychanalyse, 2004, 2 (2), 41-65

Didier, B., Rastelli, S., de Keyser, A. & Brackelaire, J. (2006). Qui porte le symptôme : De soi à l’autre : le couple comme créateur et gardien du trouble. Cahiers de psychologie clinique, 26, 177-203. https://doi.org/10.3917/cpc.026.0177

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s