La forteresse de Bettelheim

Jusqu’où juger l’impact de Bruno Bettelheim sur l’histoire des idées, à l’aulne des mensonges sur lesquels il repose et des souffrances dont il s’est nourri?

A beau mentir qui vient de loin, dit l’adage. Ou peut-être le parcours de Bettelheim est-il emblématique d’un mouvement plus large, celui de l’histoire de la psychanalyse telle que la raconte Lacan dans Fonction et champ de la parole et du langage:

Bien des contingences sont nouées dans cette histoire, depuis que le premier son du message freudien a retenti avec ses résonances dans la cloche viennoise pour étendre au loin ses ondes. Celles-ci parurent s’étouffer dans les sourds effondrements du premier conflit mondial. Leur propagation reprit avec l’immense déchirement humain où se fomenta le second, et qui fut leur plus puissant véhicule. Tocsin de la haine et tumulte de la discorde, souffle panique de la guerre, c’est sur leurs battements que nous parvint la voix de Freud, pendant que nous voyons passer la diaspora de ceux qui en étaient les porteurs et que la persécution ne visait pas par hasard. Ce train ne devait plus s’arrêter qu’aux confins de notre monde, pour s’y répercuter là où il n’est pas juste de dire que l’histoire perd son sens puisqu’elle y trouve sa limite, où l’on se tromperait même à croire l’histoire absente, puisque, déjà nouée sur plusieurs siècles, elle n’y est que plus pesante du gouffre que dessine son horizon trop court, mais où elle est niée en une volonté catégorique qui donne leur style aux entreprises : anhistorisme de culture, propre aux États-Unis de l’Amérique du Nord.

[Illustration: Alvaro Tapia Hidalgo]

Évoqués durant le podcast:

Ann Bauer, I Have Been Through This Before, Tablet, 27 octobre 2021

Elizabeth Holmes, visionnaire ou fraudeuse? Podcast Après-Coup

Robert Maggiori, Bettelheim, un conte défait, Libération, 15 mai 2003

Bettelheim, B. (1943). Individual and mass behavior in extreme situations, The Journal of Abnormal and Social Psychology, 38(4), 417–452

Fleck, C. & Müller, A. (1997). Bruno Bettelheim and the concentration camps, Journal of the History of the Behavioral Sciences, 33(1), 1-37 [inclut des extraits d’entrevue avec Ernst Federn]

Des Pres, T. (1979). The Bettelheim Problem, Social Research 46(4), 619-647

Being Blamed For Your Child’s Autism | Refrigerator Mothers (Social Documentary) | Real Stories

Celeste Fremon, LOVE & DEATH : In His Final Interview, Just Before His Suicide, Bruno Bettelheim Explained Why He Wanted to Die, Los Angeles Times, 27 janvier 1991

Richard Pollack (1997), The Creation of Dr B., Simon & Schuster [extraits]

Molly Finn, The Creation of Dr. B: A Biography of Bruno Bettelheim. By Richard Pollak, First Thing, Juin 1997

Shelley Puhak, The Abuses of Enchantment – Bruno Bettelheim’s Fairy-Tale Genius, VQR, Automne 2021

Michel Plon, Les tourments de Bettelheim : Biographie. La vie violente, close par un suicide en 1990, et les pratiques controversées du psychiatre des enfants autistes, racontées sans goût du scandale ni de la concession par Nina Sutton. Nina Sutton, BRUNO BETTELHEIM. Stock, 740 pp., 180 F., Libération, 18 mai 1995

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s